AAC
fr | nl

Maitre d'Ouvrage : SCRL Le Logement Molenbeekois

Cet ensemble remarquable de 54 logements a été réalisé par l'architecte Joseph Diongre entre 1929 et 1934. La rénovation de ce complexe est basée sur le maintien des façades existantes. Celles-ci sont rythmées par des coursives, éléments caractéristiques des logements sociaux modernistes.

Nous avons proposé la restauration des éléments en béton, fort abîmés, ainsi que la restauration des portes d’accès aux appartements et des châssis dans le but de conserver l’esprit de l’architecture moderniste.

Les logements, disposés comme à l’origine, sont simplement regroupés en général par deux ou par trois entités selon le nombre de chambres à obtenir. 

Nous avons pris le parti d'optimiser la distribution des techniques afin de pouvoir réaliser un projet durable. Un certain nombre de moyens techniques tels que la ventilation double flux (afin de récupérer 60 % des calories), l'installation de panneaux solaires pour le préchauffage, etc., ont été proposés dans ce but.

Une galerie vitrée permet de garder la configuration des façades arrière, de faire rentrer la lumière naturelle. Elle joue également le rôle d’un espace tampon du point de vue climatique entre les salles d’eau et l’extérieur. Il en résulte une économie d’énergie et une réduction des risques de condensation. Sur cette base, nous définissons deux noyaux types correspondants à chaque bloc. Autour de ces noyaux types, nous varions à souhait les combinaisons pour atteindre l’objectif recherché en matière de programme. La solution en base comporte 30 appartements.

 

Phase : Projet réalisé