AAC
fr | nl

L'immeuble a été construit dans les années 30 par l'architecte Van Meulecom. Il se compose d'un rez-de-chaussée et de quatre étages avec un sous-sol enterré et destiné aux caves. Il n'y a pas de changement d'affectation.

Le programme est constitué de logements de 1, 2, 3 ou 4 chambres. le rez-de-chaussée et le premier étage sont fusionnés en duplex. Les autres logements sont des appartements de plain-pied.

L'aménagement des logements conserve la structure symétrique existante. Le projet répond aux normes de salubrité et de confort actuelles. L'isolation est renforcée afin de satisfaire les exigences d'une architecture durable.

La travée arrière est entièrement reconstruite en ossature bois.

La création d'un seul noyau sanitaire permet de concentrer les techniques, de réduite les coûts et de donner aux huit logements des espaces conviviaux et adaptés aux besoins d'aujourd'hui.

Une étude approfondie pour remédier aux déperditions thermiques a été réalisée.

D'une part, les ponts thermiques sont supprimés. D'autre part, une ventilation mécanique avec récupération de chaleur est assurée au sein du bâtiment. Ce type de ventilation prend les calories de l'air extrait pour réchauffer l'air entrant et faire ainsi un gain économique et environnemental. 

La façade à rue subit une modification au niveau du 4e étage. En effet, pour diminuer améliorer le confort thermique et diminuer la consommation énergétique des appartements en toiture, celle-ci sera isolée par l'extérieur et couverte d'un bardage en zinc. La façade arrière reconstruite, s'élève comme une stratification avec un recouvrement alterné de zinc et de bois. Le rez-de-chaussée, couvert d'un bardage zinc, joue le rôle de socle contrairement aux autres étages couverts de bardage bois. L'horizontalité de la mise en oeuvre des matériaux contraste avec la verticalité des empilements. les niveaux +2 et +3 bénéficient de balcons rentrants. La façade arrière est fort vitrée, elle offre une lumière naturelle de qualité aux séjours et aux chambres.