Le projet consiste à démolir le bâtiment existant et à construire un nouveau dépôt de section passif pour le personnel de Bruxelles Propreté. Le terrain est enclavé des quatre côtés. Il est en contrebas de son environnement, dans un espace résiduel de l'urbanisation. Le programme comprend principalement un bureau, des sanitaires et des espaces de stockage. L’occupation maximale est d’environ 30 personnes.

Le projet est pensé pour transcender au contexte urbain difficile notamment afin de fournir un lieu fonctionnel et sécurisé avec un maximum de stockage au rez-de-chaussée et de construire un bâtiment robuste indépendant des infrastructures ferroviaires adjacentes. La particularité du projet réside aussi dans l'intention d'articuler l’espace autour d’un bâtiment signal pour un meilleur contrôle social tout en créant un espace convivial et confortable adapté aux utilisateurs.


 

La conception du projet a intégré dès le début un objectif de très haute performance énergétique, en matière de chauffage et en confort estival. Le bâtiment est conçu comme un bâtiment «zéro énergie»(N2013).